Embrouilles bruxelloises

9 juin 2006 par - Weblog

A Paris, les débats parlementaires sur la loi DADVSI ont montré un large consensus en faveur de la copie privée et de la juste rémunération des créateurs qui y est attachée.
Pendant ce temps à Bruxelles dans les officines de la Direction générale du marché intérieur, les fonctionnaires sous l'influence des groupes de pression pro DRM qui réunissent notamment majors de la musique et éditeurs de logiciels propriétaires concoctent des recommandations visant à supprimer le régime de la copie privée.
Que des idées fumeuses puissent prospérer à Bruxelles, on le savait depuis longtemps, mais qu'au moment où la Commission soumet le sujet à un questionnaire permettant la consultation officielle des milieux concernés circule déjà sous le manteau sa future position, voilà qui dénote un sens de l'embrouille digne des plus mauvais scénarii.

Pascal Rogard

Laisser un commentaire