Le mercato de l’été

24 juillet 2007 par - Weblog

Comme le football et le divertissement télévisuel, l'exploitation cinématographique a son mercato de l'été.

A la une le transfert des salles MK2 de la carte Europalaces vers celle d'UGC que le camarade Marin Karmitz avait vigoureusement combattu à ses débuts. Mais il est vrai que le ralliement au principal pôle de l'exploitation parisienne ne vaut même pas une messe et que notre habile homme d'affaires peut ainsi savourer sa vengeance après avoir été dépossédé par la mairie de Paris du MK2 Beaugrenelle.

Quant au CNC qui a agréé la nouvelle formule de carte UGC illimitée, il a montré une nouvelle fois sa pusillanimité puisqu' UGC ,excusez du peu, obtient d'un coup une position hyper dominante sur le marché directeur parisien, une validation du système de cartes pour 2 entrées et une nouvelle augmentation de prix de 10% sans majoration de la part film qui reste scotchée au montant imposé lors du lancement de la formule d'entrées illimitées. Depuis sa mise en service le prix de la carte a progressé de 30%, la rémunération des films de 0% bel exemple des effets d'une position dominante.
L'opacité de la formule tranche avec la réglementation rigoureuse de l'ensemble de la filière cinématographique et mériterait d'être soumise à de nouvelles dispositions législatives assurant sa transparence, la juste rémunération des oeuvres et des créateurs et l'équité dans les relations commerciales avec les distributeurs.

Continuez votre lecture avec



Articles similaires


Commentaires (1)

 

Laisser un commentaire