Le cave se rebiffe

5 juillet 2008 par - Weblog

Rien de plus justifié que le coup de sang de Patrick de Carolis dans l'émission de Jean Michel Aphatie sur RTL.

Car depuis le mois de Janvier, l'Etat actionnaire n'épargne pas beaucoup le patron de France Télévisions qui après avoir subi la décapitation en direct de sa régie publicitaire voit ses ressources fondre et les promesses de lendemains qui chantent n'engager que ceux qui les reçoivent.

Mais le plus extravagant est que l'Etat actionnaire relaie les critiques des télévisions commerciales sur les émissions de France 2 et France 3 alors qu'il est incontestable que l'équipe dirigeante de France télévisions a donné une nouvel élan à la grille de programmation conformément aux engagements pris devant le CSA.

Alors plutôt que de mourir lentement des mains des étrangleurs ottomans, le patron du service public affirme haut et fort son indépendance et fait preuve du panache qui sied aux âmes fortes.

Commentaires (1)

 

  1. ZaraA dit :

    Vous défendez les chiraquiens maintenant ?

Laisser un commentaire