Cul de sac

29 septembre 2009 par - audiovisuel

Cul de sac de Roman Polanski est un de mes films préférés et j'adhère totalement à l'éditorial de Laurent Joffrin dans Libération sur cette lamentable affaire.

Les cinéastes ne sont bien sur pas au dessus des lois et ils doivent rendre compte de leurs manquements devant la justice.Mais ceux qui sont en charge de la  justice ne doivent pas non plus se servir de la notoriété des artistes pour créer la leur.

Roman Polanski est clairement tombé dans un traquenard organisé autour d'une manifestation culturelle et c'est cette impression de chasse à l'homme à retardement qui a indigné de nombreux cinéastes du monde entier.

Et puis au moment où les autorités helvétiques sont soumises à une forte pression américaine, on ne peut comme la presse suisse que s'interroger sur les liens existants entre l'arrestation du cinéaste et l' affaire UBS .

Roman Polanski est il victime d'un excès de zèle à l'égard des autorités américaines ,? Est il une monnaie d'échange dans le cadre d'un acccord global ?

Je n'ai pas de réponse à ces questions, mais le procédé sent trop l'embrouille nauséeuse pour être honnête.

Commentaires (11)

 

  1. Gerald Calderon dit :

    Cul de sac est pour moi aussi un de mes films préférés.
    Merci Roman pour toutes les joies quer tu nous as donné.
    Gerald Calderon

  2. Un Cinéaste dit :

    Vouloir défendre un fugitif qui a « violé et sodomisé » une enfant de 13 ans est un choix..

    La protection de l’enfance est un autre choix..

    Je tiens a signaler tout de meme, que monsieur Serge Toubiana aurait pu au moins dire dans son billet
    http://blog.cinematheque.fr/?p=153

    Au lieu de « affaire de moeurs »..
    mettre « affaire de moeurs sur enfant.. »

    Un oubli sans doute, ou une volonté qui présage en parfois long ?
    Vraiment navré en tout cas, que beaucoup d’artistes que j’admire se soient fourvoyés dans cette affaire… très nauséeuse en effet (comme vous le dites)..

    Mr Polanski lui a pu bénéficier tranquillement de 30 années de liberté « gratuites ».. Pas l’enfant devenu adulte….

    • Pascal Rogard dit :

      Vous m’avez mal lu. Je n’ai ni justifié ,ni défendu l’acte injustifiable de Roman Polanski.
      Quant à la victime , elle a élle même indiqué que pour elle l’affaire était close.

  3. Scorponok dit :

    Je ne suis pas d’accord avec vous sur l’affaire Polanski c’est pas une machination mais une opportunité d’enfin attraper un fugitif.

    Mais là n’est pas ma question comme vous n’avez pas encore créé de poste sur les 10 propositions de la SACD je vais poser ma question ici.

    Ma compagnie qui vend des produits médicaux* fait ça pub sur Internet je voudrais savoir au nom de quoi nous devrions être taxé pour financer les artistes?

    *nous n’avons bien sur aucun lien avec les secteur de la culture

    • Pascal Rogard dit :

      Vous n’êtes pas concerne car il s’agit de la publicité liée a la diffusion des œuvres.

      • Scorponok dit :

        J’ai bien relu les diverses proposition des ayants droit et contrairement a ce que vous dite, il n y a pas de distinguo dans qui doit être taxé ou pas (le ou pas n’existe même pas en fait).

        les ayants droit veulent nous taxer au nom de la création Française Soi-disant en souffrance et qui pourtant tous échanges illégaux confondu ne représente pas grand chose = 40% pour la musique, 15% pour le cinema, pas de statistiques pour les séries TV (surement moins de 1 pour mille pour les séries Française), pas de statistiques pour les jeux vidéo et les logiciels (la France n’est pas le pays le plus créatif dans ces domaines), pas de statistiques pour les livres (le phénomène reste pour le moment marginal), le scantrad et le fansub ne concernent pas du tout les créateurs Français. Donc en clair les œuvres Française ne soufrent pas vraiment des téléchargements mais soufrent d’un manque de gens a taxer.

        Il serait grand temps que le secteur industriel des loisirs se démerde tout seul sans taxe, sans quota, sans protectionnisme d’aucune sorte, bref sans aucune aide. On verrait enfin le véritable niveau de la création Française (qui a dit minable c’est pas gentil ça mais tellement vrai).

    • Stun dit :

      Au nom de la sortie des nouveaux modèles de Mercedes. Il faut bien équiper les pauvres employés des secteurs en crise comme l’industrie de la musique et du film à la chaine?

      Effectivement, un point que je retrouve assez régulièrement sur des blogs, il faudrait un petit forum, à coté, pour poser ses questions à l’auteur du blog, surtout lorsqu’elle ne concerne pas le billet d’actualité. Effectivement cela demande aussi plus de temps de modération… Mais je tenais à faire part de cette idée.

      • Stun dit :

        Arg, entre la partie « troll » et la seconde partie du commentaire, j’avais tenté de glissé une fausse balise html pour les séparer… Malheureusement le moteur propulsant votre blog l’a filtré. Désolé pour les erreurs de compréhension que cela entraine;

  4. telea dit :

    Donc, si je vous suis bien, le fait d’être un artiste, de faire partie du microcosme médiatico-politique vous dispenserait de payer pour les crimes que vous avez commis ?

    J’ai du mal à comprendre cette complaisance envers une personne coupable de tels méfaits.

    Cette complaisance envers la pédophilie me dérange en ma qualité d’être humain.

    Je suis profondémment choqué par cela et surtout par l’impression (juste) qu’il existe en france des castes.

    Pourquoi trouvez vous scandaleux que ce triste personnage soit arrêté lors d’un festival ? Les cinéastes seraient-ils devenus des demi-dieux que nous pauvres humains ne pouvont déranger ?

    Si vous avez initié cette pétition alors je demande solennellement votre démission. Le mot boycott revient de plus en plus souvent sur le net à propos de cette affaire.

    Pauvre victime, je n’ai vu nulle part dans vos rangs de la compassion envers elle, pas même celle de polanski.

    Quelle horreur…

  5. Bocas dit :

    Les propos de Mr Rogard sont tout à fait cohérents avec son blog : liberté d’expression et geste artistique n’appartiennent qu’aux auteurs. Il suffit d’être auteur et qui plus est un auteur reconnu pour qu’on défende tous les droits dudit auteur. Les propos de Mr Rogard s’inscrivent dans la défense du geste artistique. Tous les actes d’un créateur sont créatifs, tous les actes d’un artiste sont artistiques : voilà ce que défend Mr Rogard tellement empressé à condamner, à jauger, à juger, à trier le bon grain et à rejeter le reste. On l’a vu condamné Karmitz, et tant de grands artistes ou défenseurs de la création… Brr… L’art et la morale ne font pas bon ménage sur ce blog… A force de penser que l’on est toujours du bon côté du manche… Je fais le pari que cette chronique sera effacée d’ici quelques semaines… Un geste pour préserver les bons auteurs, les vrais… Bonne continuation…

  6. mr_freeze dit :

    Vous auriez du lire cet article, Mr Rogard. Ca parle de droit, rien que de droit, et aurait évité que vous ne racontiez de grosses bêtises.

    http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/09/29/Quelques-mots-sur-l-affaire-Polanski

    … et je suis surpris que sur ce coup, les « pirates » auxquels vous faites systématiquement référence ne soient pas cités parmi les responsables de ce « traquenard ».

    A quand un article sur Frédéric Mitterand, que l’on puisse de nouveau goûter à votre mauvaise foi?

Laisser un commentaire