Discrimination positive

17 avril 2007 par - Weblog

La prochaine réunion du conseil d'administration du festival de Cannes devra trancher une question d'importance qui à elle seule et à quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle témoigne de la hauteur de vue d'une partie du microcosme cinématographique.

Il s'agit pour les organisations de producteurs pour une fois unanimes de réclamer une politique de discrimination positive en faveur de leurs ouailles afin que l'une d'entre elles soit systématiquement présente au sein du Jury du festival.

Un jury pour le moment sagement épargné des pseudo équilibres corporatistes qui ne garantissent en rien la qualité des choix artistiques.

Mais il n'est jamais trop tard pour mal faire.

Laisser un commentaire