La coupure Copé

31 mai 2008 par - Weblog

Ceux, et j'en faisais partie, qui pensaient que Jean François Copé avait l'ambition d'être le modernisateur du service public de la télévision se sont trompés.
Son ambition est bien plus noble puisqu'il s'agit de contribuer au redressement du cours de bourse de Tf1 qui a dévissé de près de 50% en un an.
Pour être sur,de réaliser le programme qui figure dans le petit livre blanc qu'il lit pieusement chaque soir avant de se coucher et tous les matins avant d'avaler le grand verre de Coca cola qui rend le cerveau disponible, il a même consenti à accepter la fonction de rapporteur de la prochaine loi audiovisuelle.
La France qui souffre et peine à se faire entendre appréciera cette disponibilité aux sollicitations des puissants et riches hommes d'affaires qui contrôlent les médias privés.
Mais attacher son nom à une réforme dont les français pourront tous les soirs mesurer les effets, ne vaut il pas tous les sacrifices ?

Commentaires (3)

 

  1. Lancelot dit :

    Votre note m’a beaucoup amusé, j’en parle sur mon blog :
    http://777socrate.blogspot.com/2008/05/le-jour-o-pascal-rogard-flingua-jean.html

    Bon week-end,
    LM

  2. Manuel A dit :

    Bonne continuation. 🙂

  3. Dohy dit :

    « réforme dont les français »

    bonjour,

    (le commentaire précédent est parti impunément),

    juste un petit mot pour vous dire que j’apprécie beaucoup votre blog plein d’esprit auquel je suis abonné depuis quelques mois ;

    vous avez des convictions mais surtout, bravo, vous les exprimez franchement et avec style ;

    (cette coquille qui passe les Français en minuscule était juste l’occasion de remarquer que c’est bien cela qui leur arrive, autant qu’ils le sachent déjà…)

    bien cordialement,

    Philippe Dohy
    Sociétaire 🙂

Laisser un commentaire