La commission Chavane

18 juillet 2009 par - audiovisuel

Deux fois par ans le CNC réunit les professionnels de la profession, télévision et opérateurs de télécommunication exclus ( ils paient pour ne pas voir), pour présenter l'évolution du compte de soutien qui finance le cinéma français et la production audiovisuelle dans le cadre de la commission Chavane.

La plupart des présents ignorent bien entendu que François Chavane grace à qui j' ai fait mes débuts dans le cinéma était l' un de ces producteurs à l'ancienne respectueux de ses engagements, qui présida la Chambre syndicale des producteurs, la commission d'agrément et obtint  du CNC la transparence sur le fonctionnement du compte de soutien.

Dans un contexte de crise économique, les recettes du Cosip continuent de progresser sensiblement démontrant ainsi l'excellence d'un système qui répartit les contributions entre tous les diffuseurs et qui symbolisant le phénomène de convergence voit la montée en puissance des opérateurs de télécommunication grace à la taxation du chiffre d'affaires audiovisuel des offres "tripleplay".

Bien entendu ce type de réunion offre aux différentes corporations, l'opportunité d'une plainte déchirante sur leur triste sort, mais le CNC en bonne mère nourricière sait caliner ses enfants et calmer leurs impatiences.

Laisser un commentaire